Biographie de Stéphane Cardon

STEPHNE CARDON

Issu d'une famille de musiciens, Stéphane Cardon étudie le piano et le violoncelle dés l'âge de cinq ans.

Il entre au Conservatoire de Lille puis au Conservatoire Nationale de Paris où il obtient les Prix d'harmonie, contrepoint, figue et contrebasse puis, élève d'Olivier MESSIAEN, le Prix d'analyse et  le Prix de direction d'orchestre.
Il choist de devenir chef d'orchestre, remporte le Premier Prix du Concours International de Besançon en 1971 et le Deuxième du Concours International NicolaÏ MALKO en 1972.

Sa carrière prend de l'essor. Il dirige de nombreux concerts en France, en Allemagne et au Danemark.  En 1972,
il est nommé professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Dans le cadre du plan du renouveau musical élaboré par Marcel LANDOWSKI, Stéphane Cardon prend la direction du Centre musical et Lyrique de Grenoble depuis sa création en 1972 jusqu'en 1983.
Cette formation, qui assure la vie musicale de toute la région grenobloise tant au plan lyrique; symphonique que de la musique de chambre, acquiert sous sa direction un dynamisme incontesté.

A la tête de l'Ensemble Instrumental de Grenoble, Stéphane Cardon effectue de nombreuses tournées en Europe(Espagne, Suisse, Pays-Bas, Belgique, Allemagne...) mais aussi Amérique latine.
S'appuyant sur toutes les forces vives musicales d'une région pleine expansion, Stéphane Cardon mène une politique audacieuse en collaboration avec les chorales et les écoles de musique locales, favorise la venu de jeunes solistes français et commande des oeuvres de musique contemporaine.

Stéphane Cardon obtient avec son orchestre un Grand Prix de l'Académie Nationale du Disque Lyrique en 1984, pour l'enregistrement des 'Trois petites Liturgies de la présence divine' d'Olivier Messiaen.
 
En 1983, Michel PLASSON appelle Stéphane Cardon à Toulouse où il prend la charge de Chef d'Orchestre Associé de l'Orchestre Nationl du Capitole de Toulouse.

Depuis cette date,il a de nombreuses fois dirigé l'Ochestre National du Capitole pour des concerts symphoniques et des opéras ( Le Bal masqué, Cosi, Manon, La chauve-souris, Madame Butterfly)ainsi que plusieures représentations de " Nabicco" à Bercy.
 
 Stéphane Cardon travaille régulièrement avec des orchestres français et étrangers. Il a dirigé également Cendrillon de Massenet au Festival de Wexford (Irlande) .
Il a donné une série de concerts au Japonavec l'Orchestre  symphonique de Hiroshima et de  Fukuoka, dont la création d"Ouragan" de Lucien FERRIER-JOURDAIN écrit en1945 à la mémoire des victimes d'Hiroshima.

Avec l'Orchestre National du Capitole, Stéphane Cardon a dirigé en création mondiale d'une oeuvre, pour choeur et orchestre de Dominique TRONCIN  "Le Cantique d'Ezenchias" au Festival de Musique de Besançon. Il a accompagné sur une musique de Georges DELERUE,  la diffusion d'un film muet "Casanova" de VOLKOFF.

Depuis 1991, il donne régulièrement des concerts avec l'Ochestre Colonne, à Salle Pleyel. Il a créé avec ce même orchestre l'oeuvre de Serge KAUFMANN  "Le Temps déchiré".

Il consacreune partie de son temps aux jeunes insrumentistes, dirige des stages d'orchestre et les forme à la vie professionnelle. Il ressemble régulièrement des chorales avec lesquelles il donne les grandes oeuvres du répertoire.
Il attache beaucoup d'importance à son rôle pédagogique de chef d'orchestre.

Stéphane Cardon, c'est aussi, 

L'originalité d'un chef  français formé dans la grande tradition de l'enseignement musical en France, qui s'intéresse à tous les répertoires partitions de musique contemporaine.

Il fait vivre des formations musicales, de faire naître de nouveaux talents parmi les jeunes professionnels français et étrangers.

Il sait, avec beacoup de doité et de sensibilité, diriger des orchestres nationaux et étrangers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :